Blogue

Retour à la liste

Peut-on « contre-attaquer à » comme le laissent croire ces deux titres?

twitter facebook linkedin
Peut-on « contre-attaquer à » comme le laissent croire ces deux titres?

Est-il possible de « contre-attaquer à l'intimidation économique »?

Ou encore de « « contre-attaquer à Trump »?

contre-attaque - JdM

La réponse, toute simple, est non. Pourquoi?

Parce que le verbe contre-attaquer (ou contreattaquer) est transitif direct.

Autrement dit, il s'agit d'un verbe qui exige un complément direct.

Dans le cas du titre du journal Les Affaires, il aurait fallu écrire idéalement : 

Face à l'intimidation économique, le Canada contre-attaque.

Dans le cas du Jounal de Montréal, il aurait fallu simplement enlever le à :

Les médias américains contre-attaquent Trump.

  • Modes de paiement

    Nous acceptons le paiement par cartes de crédit ou par PayPal. (Évidemment, vous pouvez aussi payer par chèque ou par dépôt direct.)

    Types de paiement

  • Écrivez-nous

    Vous souhaitez obtenir plus de renseignements ou recevoir une offre de service ?

    Cliquez ici

  • Abonnez-vous

    Recevez gratuitement par courriel nos petits tests de français écrit et d'autres renseignements sur nos formations.

    Soumettre
Suivez-nous sur les réseaux sociaux facebook twitter
Nos formations