Blogue

Retour à la liste

« Prévoir démissionner » ou « Prévoir DE démissionner »?

twitter facebook linkedin
« Prévoir démissionner » ou « Prévoir DE démissionner »?

Doit-on écrire : « Zuckerberg ne prévoit pas de démissionner » ou simplement « Zuckerberg ne prévoit pas démissionner »?

Selon Antidote, l'utilisation de prévoir + infinitif (sans le de) est une tournure particulière au Québec. Le logiciel suggère d'employer prévoir de faire quelque chose de la même façon que l'on écrit envisager de faire quelque chose.

La Banque de dépannage linguistique de l'OQLF présente un point de vue différent sur le sujet :  
« Deux constructions sont en concurrence : on peut employer ou non la préposition de devant l’infinitif. L’usage varie selon les locuteurs mais, surtout, selon les régions de la francophonie. Au Québec, on tend à apposer l’infinitif directement derrière le verbe prévoir, tandis qu’en Europe, on semble privilégier la construction avec préposition. Curieusement, certains dictionnaires donnent la construction prévoir de + infinitif comme vieillie, alors que la tournure s’avère vivante. Quoi qu’il en soit, dans le cas de prévoir, il n’y a aucune raison de juger que l’une des deux constructions, avec ou sans préposition, est préférable à l’autre. »

  • Modes de paiement

    Nous acceptons le paiement par cartes de crédit ou par PayPal. (Évidemment, vous pouvez aussi payer par chèque ou par dépôt direct.)

    Types de paiement

  • Écrivez-nous

    Vous souhaitez obtenir plus de renseignements ou recevoir une offre de service ?

    Cliquez ici

  • Abonnez-vous

    Recevez gratuitement par courriel nos petits tests de français écrit et d'autres renseignements sur nos formations.

    Soumettre
Suivez-nous sur les réseaux sociaux facebook twitter
Nos formations